REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Alain Bobo

photo_alainBobo_lucille.jpg

Alain, 

Je suis venue te dire au revoir cet après-midi d’avril 2021, je n’étais pas la seule, nous étions nombreux, rien d’étonnant, je m’en doutais, ta famille, tes proches, tes amis, il y en avait beaucoup. 

Tu as ce "je ne sais quoi", qui fait que l’on ne t’oublie pas ! Peut-être ta bonne humeur et ton humour, cette façon que tu as de rendre tout léger, malgré les épreuves, la fatigue. A tel point qu’on aurait pu croire à ton invincibilité. Et pourtant.

Toi homme de Cœur, gentil, généreux, sensible, tu as su, vous avez su, toi et Jojo, me prendre sous votre aile sans que je ne m’en aperçoive vraiment. Tu étais là pour m’accompagner, me guider dans ces aventures humaines loin de notre chez nous Catalan. Merci !

Tu avais ce regard sur moi bienveillant et à chaque fois que l’on se rencontrait nous étions toujours très contents de nous voir, de se raconter tout et n’importe quoi. 

Tu voulais fêter nos 20 ans de greffe commune, tu avais déjà la salle en tête, tu voulais une fête, une jolie fête, pour rassembler les personnes qui comptent, pour dire merci, merci à la vie.

Tu vas me manquer Alain, ta combativité est un exemple pour moi et pour bien d’autres, j’en suis sûre. 

Au revoir Alain,

Lucille

Mots clés: N°57 Alain Bobo

MEDTRONIC