REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

ePatient : Un dossier numérique avec un portail d'accès unique pour tous les acteurs du parcours patient

Depuis 15 ans, un logiciel a été créé pour permettre de suivre les patients, du jour où ils sont transplantés puis tout au long de leur vie. Ces données constituent un dossier numérique, INTEGRALIS, totalement dématérialisé, intégrant toutes les informations concernant le transplanté. Ce dossier est constitué des données biologiques, immunologiques et mentionne les appréciations des spécialistes de la transplantation dans le parcours de la personne greffée.

En 2008, l’ITUN a obtenu un financement par l’Agence Régionale de Santé (ARS) pour créer un réseau entre les néphrologues de la région et le CHU de Nantes. Il permet le partage du dossier patient, après signature d’une charte avec les néphrologues concernés. Cela présente l’avantage de rapprocher le suivi post transplantation des patients à proximité de leur domicile, sans aucune perte d’information sur leur dossier médical de spécialité et d’organiser un réel suivi alterné permettant d’améliorer la qualité de vie des patients, de réduire les dépenses de santé sans perte de chance grâce au partage de l’information médicale.

Devant le succès du réseau entre néphrologues (27 centres de néphrologies connectés soit environ 200 néphrologues), l’ITUN a déployé epatient qui est un portail Web unique sécurisé et accessible par une carte epatient personnalisée pour donner accès au dossier de transplantation aux généralistes, aux pharmaciens, mais aussi aux patients eux-mêmes.

Grâce au portail epatient chaque acteur de la santé trouve l’information adéquate à ses besoins. Par exemple :
1)  celles pertinentes pour les pharmaciens : l’état du patient, la conduite du traitement, les éventuelles interactions médicamenteuses, la ligne de conduite qui faciliteront son diagnostic ;
2) celles pour les généralistes, pour un état des lieux plus précis de l’état de santé du patient et de la fonction de sa greffe ;
3) et finalement, la version dédiée au patient lui-même qui regroupe ses courbes de fonctions rénales et de biologies, ses relevés tensionnels, ces traitements en cours, le suivi de rendez-vous ; l’état de sa « file d’attente » lors de consultations etc.

Le portail est consultable d’un ordinateur, d’un smart phone ou d’une tablette. Le partage du dossier permet une facilitation de la circulation des informations médicales et, au-delà, de replacer le médecin traitant et le patient au cœur du dispositif de santé.

Les différentes instances ont donné leurs autorisations pour le partage de ce dossier : le Conseil de l’Ordre des Médecins, le Conseil de l’Ordre des Pharmaciens, l’Agence Régionale de Santé, valident ce projet encore inexistant sur l’hexagone. Ce projet epatient devrait être en lien avec le portail patient numérique du projet « ma santé 2022 » en cours de construction par nos instances gouvernantes et devrait être aussi rattaché au DMP (Dossier Médical Personnel).

Ce portail patient donne aussi accès aux nouvelles technologies et notamment à la téléconsultation dont l’expérimentation a commencé à l’ITUN en 2011 et qui va intégrer le suivi en routine des patients transplantés après un an de greffe pourvu qu’il soit à faible risque pour leur transplantation calculé avant chaque consultation sur des algorithmes d’intelligence artificielle permettant de mesurer l’état du patient.

Un programme de recherche clinique est en cours d’élaboration pour évaluer ce nouveau parcours numérique et « intelligent » de soin pour une meilleure répartition des dépenses et des ressources de santé pour une santé publique au plus proche des patients.

 

Autour d’un DOSSIER NUMERIQUE avec un PORTAIL D’ACCES UNIQUE pour tous les acteurs du parcours patient

 

epatient1

Mots clés: N°55 sujets d'actualité INTEGRALIS epatient