REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Bilan Course du Cœur 2018

Bilan_CDC_2018_-_1.jpg
C’est sous un ciel ensoleillé et devant les derniers skieurs chanceux de la saison que les coureurs de la 32èmeCourse du Cœur sont arrivés le dimanche 1eravril dernier sur le front deneige d’Arc 1800.Sur les visages, beaucoup d’émotion, de joie, de satisfaction … et de fatigue !

4 jours, 4 nuits pour faire courir la vie … La devise de la Course aura été, plus que jamais, pleinement vécue !

Sur un même principe, 22 équipes dont une équipe de 11 coureurs transplantés d’organes parrainée par Bristol Myers Squibb se sont relayées pendant 4 jours et 4 nuits pour courir les 750 km reliant Paris aux Arcs.Quelque 9 équipes supplémentaires ont quant à elles couru la première étape, bien décidées pour certaines, à en découdre sur tout le parcours l’année prochaine …

Les équipes participantes

Outre l’équipe Trans-Forme constituée de 11 transplanté(e)s tous organes et de 4 jokers, 21entreprises dont certaines sont très fidèles à la Course ont souhaité soutenir la cause du don d’organes en participant à la Course du Cœur : Be Bat Team, Celgene, EEX Group Energy with Heart, Entente Sportive Renault, Groupe Dassault, Team Hôpital Marie Lannelongue Les Cœurs Solid’air, HPE/HP, MGC Cœur, Natixis les Fortiches, Novartis, Oracle Accenture, Pitié Salpêtrière Transplant Team, RTE les Survoltés, Sandoz, SAP, SAS, Silca, Team D.A.T.A., Team SCC, Team SFT Sprints Fraternels des Transplanteurs et Total.

Des entreprises et organisations prestigieuses ont ainsi constitué des équipes de salariés pour s’affronter sportivement sur la Course du Cœur, et courir aux côtés des transplantés dont la marraine est Prisca VICOT (championne de France de boxe). 

Huit autres équipes ont couru le prologue de la Course du Cœur : AMGEN, APS (Action Prévention Sport), Astellas, Eudonet, CCAS, Lions club Paris Doyen, Mairie de Paris, Sanofi.

En s’impliquant dans ce défi sportif et humanitaire soutenu par de grandes personnalités, elles ont avant tout, la fervente volonté d’aider Trans-Forme à mieux faire connaître la cause du don d’organes. 

Les transplantés, témoins de la réussite de la transplantation

A chaque manifestation organisée par TRANS-FORME, les participants, transplantés de rein, de cœur, de foie, de poumon, de moelle osseuse mais aussi de cornée sont les « ambassadeurs du don d’organes ».

Cette année encore, 11 coureurs transplantés – dont 1 tunisien de l’Association Tunisienne Sportive des Greffés (ATSG), association partenaire de Trans-Forme - ont été les témoins les plus évidents, les plus éloquents de la réussite de la transplantation. Chaque transplanté(e) dédiait pudiquement sa course à son donneur, « cet inconnu pour qui il n’était rien et à qui il doit tout », comme autant de victoires sur la vie. Courir, c’était également l’occasion de saluer cette prouesse de la médecine qu’est la transplantation, et de remercier les médecins. 

L’opération « 10 000 Cœurs pour l’hôpital » prend de l’ampleur !

Un des points forts et des plus marquants de la course restera sans doute la forte participation à l’action « 10 000 cœurs pour l’hôpital » des communes traversées par la Course… 

Animée par Trans-Forme, cette action destinée aux enfants, et en particulier aux scolaires, a pour objet de mobiliser les enfants autour de la réalisation de cœurs, symboles de générosité et de soutien aux transplantés et patients en attente de greffe.

Grâce au travail de sensibilisation réalisé par les bénévoles de Trans-Forme- renforcés parfois par des associations du don et par la « Ville du Cœur » de Bourg-Saint-Maurice, et par près de 102 écoles (310 classes), quelque 58 000 cœurs ont pu être recueillis cette année.

Outre les applaudissements et encouragement chaleureux, les habitants des communes ont souvent accompagné leurs remises de cœurs par l’organisation d’un pot de l’amitié, toujours apprécié …

Suite à ces remises de cœur, Trans-Forme a pu cette année remettre 3 tableaux « Cœurs d’écoliers » à Marseille ainsi qu’un autre tableau à Grenoble.

Deux clowns, un sketch, 7 représentations - www.clownattitude.com

Deux artistes-clown (de l'association Cliniclown et Cie - Clown à l'hôpital), comédiens et partenaires de Trans-Forme, ont donné un spectacle pour les enfants et fait battre les cœurs des spectateurs petits et adultes lors de 7 représentations ! 

A la fois clowns et comédiens, Baba Boula et La Plume sensibilisent en douceur au don d’organes. 

Détresse du malade, besoin d’organes ou problème de compatibilité sont abordés avec des mots simples. De plus, l’humour et la musique permettent au jeune public de réfléchir dans la bonne humeur.

9 représentations pour la troupe Tutti Quanti - www.tuttiquanticie.com

Au XVIIème siècle, dans un village français, un médecin va tenter de sauver sa femme en mettant en place la première greffe du poumon. Utilisant le comique et la truculence des personnages, ce spectacle sensibilise de manière légère et didactique à la problématique du don d'organes. Avec son accent italien à couper au couteau Dario Fo dit : « Il y a 2 formes de théâtre : le théâtre tragique et le théâtre comique.

Le théâtre tragique est quelque chose de formidable : on envoie des images aux spectateurs et comme par magie, ces images se transforment en eau, en larmes qui coulent sur les joues et s'évanouissent dans la nature... 

Le théâtre comique fait rire le spectateur et à chaque fois que le spectateur rit, c'est comme si l'on plantait dans son crâne un clou de conscience, ce clou va rester toute sa vie, et toute sa vie il va se souvenir ce sur quoi il a ri et il va y réfléchir... ». 

S'il y a une phrase qui résonne en nous, c'est bien celle-là.

Une « Ville du Cœur » 

La course a fait une halte plus marquée à Bourg-Saint-Maurice. Avec cette commune, Trans-Forme avait mis en place un dispositif de sensibilisation et de mobilisation, dit de « Ville du Cœur ».

Les enfants des écoles se sont mobilisés pour l’opération « 10 000 cœurs pour l’hôpital » via la participation des écoles de ces communes. Les jeunes présents ont pu remettre des cœurs en signe de soutien aux transplantés. 

Ces temps sportifs symboliques ont été suivis de rencontres, d’échanges entre les habitants et les coureurs. Une large diffusion d’information a clôturé ce rendez-vous de sensibilisation dédié au don d’organes.  

QUELQUE 148 BENEVOLES POUR L’ENCADREMENT DES COUREURS

Plus de 2 100 nuitées en hôtel, 4 000 repas servis et 148 bénévoles au service des coureurs, de jour comme de nuit. 

La course a bénéficié d’une équipe médicale spécialisée, composée de 9 médecins et infirmier(e)s, 1 ambulancier et de 28 kinésithérapeutes bénévoles. 
Présents, de jour comme de nuit, ces médecins urgentistes, anesthésistes-réanimateurs, néphrologues ou infirmiers sont intervenus pour des cas le plus souvent de traumatismes relativement bénins et sans conséquence. 

Enfin les kinésithérapeutes ont travaillé sans relâche tous les soirs et à l’arrivée de chaque étape – même de nuit – pour soulager les muscles et les pieds endoloris des valeureux coureurs… et installer les bases de la décontraction à chaque instant de la course ;

Sécurité oblige

Pour assurer la sécurité routière des coureurs et de l’ensemble du convoi, 15 gendarmes de la Garde Républicaine se sont relayés par équipes de 5 gardes, roulant le plus souvent au pas, pour ouvrir, fermer, et de façon générale, protéger tous les participants.

Des images de la Course

Le photographe officiel a réalisé plus de 1 000 photos depuis le départ de la place Joffre à Paris jusqu’à l’arrivée à Arc 1800. 

De même, le vidéaste était mobilisé cette année pour tourner de nombreuses images de la course afin de réaliser les films « 4 min au cœur de la Course », publiés quotidiennement sur le site web de la Course.

Pour le tonus et le moral de tous : la roulante, les musiciens

Deux camions pleins de vivres et d’eau ont transporté le ravitaillement de la Course. A l’arrivée de chaque étape, les 14 bénévoles de l’équipe de la « Roulante » ont servi café, chocolat, thé, fruits secs, fruits frais, barres de céréales, et autres surprises aux coureurs épuisés par leur course. Pendant que chacun se restaurait, trois musiciens jouaient pour le plaisir de tous !

Gageons que l’élan de solidarité et de générosité manifesté tout au long de la 32èmeCourse du Cœur par chacun, porte ses fruits, et que progressivement se diffuse, le message de solidarité autour du don 

Mots clés: Course du Cœur N°53